Orchidées ou Pissenlits ?

Quand sont demandées les caractéristiques d’un individu précoce, dans l’absolu, difficile de répondre et de faire un choix ! En effet, il y a autant de précocité et de formes d’expression du haut potentiel qu’il y a d’individus précoces ! En effet, tout dépend de la personnalité, du cadre familial, de la manière finalement dont on ressent et vit cette différence de connectivité cérébrale ! Cet article apportera un éclairage imagé sur une petite facette de la diversité que représente le haut potentiel, et qui ne se limite pas à l’hypersensibilité !!

De manière générale, une étude allemande distingue de façon imagée deux types de profils mentaux, qui sont génétiquement conditionnés :

– Les orchidées

– Les Pissenlits

Pourquoi des images de fleurs ? Parce que le but de chaque individu est d’éclore, de fleurir, de s’ouvrir à son épanouissement.

Le Pissenlit : quelles caractéristiques ? 

Le pissenlit a de très longues racines, qu’il enfonce profondément dans le sol. C’est une plante résistante, peu importe le sol où elle pousse, peu importe les intempéries.

Un individu dit “Pissenlit” (Löwenzahn en allemand), est psychologiquement très robuste puisqu’il est bien enraciné dans sa vie, son esprit. Peu importe ce qu’il se passe dans son entourage, il l’affronte avec stoïcisme et se bat pour se survivre et s’épanouir. Face à des événements heureux, il n’éprouvera pas de fortes émotions, ni de joie surdimensionnée.

Il est imperméable, plus flexible et adaptable. Si on l’applique au domaine du haut potentiel, on pourrait établir un lien entre le profil pissenlit et le cerveau laminaire (cf notre articles : « Les deux principaux types de cerveaux HP »)

L’Orchidée : quelles caractéristiques ? 

L’orchidée est une fleur que l’on sait bien plus délicate et fragile. Pour les faire fleurir, il faut beaucoup s’en occuper, et d’une autre manière que pour un pissenlit, par exemple. Cela n’empêche pas qu’une fois qu’elle fleurit, l’orchidée est une fleur magnifique.

Un individu “Orchidée” se rapproche beaucoup d’un profil dit hypersensible : son équilibre intérieur et psychique est fortement influencé par les stimuli extérieurs et son entourage. C’est une véritable éponge, qui ressent tout de façon décuplée.

Elle est perméable, plus facilement victime d’abus affectifs et émotionnels (notamment le profil pervers narcissique). Il ne faut cependant pas y voir uniquement une fragilité. En effet, si les émotions sont plus fortes, l’individu Orchidée éprouvera de la joie, du bonheur, tels que peu de personnes ne les ressentent. De plus, si leur environnement les marque davantage, ils marquent aussi sensiblement plus leur entourage par la richesse de leur personnalité et de leur sensibilité.

Les besoins de l’individu Orchidée : grandir choyé, dans un environnement limitant les situation de stress et où il se sentira en sécurité. Appliqué au domaine de la précocité, ce profil correspondrait au cerveau précoce dit complexe (cf notre article sur les deux grands types de cerveaux HP)

Références : 

https://www.sueddeutsche.de/gesundheit/psychologie-sensible-kinder-wilder-loewenzahn-fragile-orchidee-1.1040879

W. Thomas Boyce, Orchidee oder Löwenzahn, 2019, 333p

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s