Le Haut Potentiel vu à travers Calvin et Hobbes

Pour mieux comprendre ce qui se passe vraiment dans la tête d’un enfant à haut potentiel, Capu vous propose un voyage chez les zèbres illustré par les strips de Bill Watterson.
Découvrir l’univers de Calvin, les dialogues philosophiques avec sa peluche Hobbes et les tribulations scolaires impliquant Susie, la première de la classe, Mrs Wormwood l’institutrice et Moe le harceleur, est un moyen de se confronter avec humour et réalisme au quotidien d’un petit zèbre. Au fil de cet article, vous trouverez les recommandations et témoignages de Capu pour les accompagner au mieux.
Un article écrit par des petits zèbres devenus grands.

A l’école :  pas exactement comme un poisson dans l’eau.

C.2: “ENNUYEUX!!!”
C.3: Ouais, ouais, on tue le messager…”

C.2” Je ne suis pas en mesure de divulguer cette information pour ne pas mettre en dangers nos agents sur le terrain…

“Me voilà, à attendre le bus. Encore onze ans d’école, puis l’université pour travailler jusqu’à ma mort.”

Certains HP vivent dans leur propre monde. Du fait du décalage intellectuel et de leur hypersensibilité, ils n’intègrent pas naturellement les normes, ce qui conduit souvent à un sentiment d’exclusion. Face à cette situation, deux ‘solutions’ sont envisagés par les zèbres: tenter d’imiter les autres (leurs goûts, centres d’intérêt, etc.) pour se fondre dans la masse ( comme un Caméléon, d’où le logo de l’association 😉 ) en acceptant de ne jamais y être complètement épanoui, ou à l’inverse, s’enfermer dans sa particularité quitte à s’isoler. L’enjeu pour les HP dans leur construction vers l’âge adulte est de trouver un juste milieu : parvenir à vivre sa différence tout en restant ouvert sur le monde, les rencontres, les amis… 

Le conseil de Capu : Les activités créatives, sportives ou d’approfondissement scolaire (ateliers technologiques pour jeunes) sont particulièrement indiquées pour garder un équilibre entre ouverture sociale, développement des intérêts et découverte des points forts. Il est également crucial que le zèbre trouve dans ses parents ou ses amis un confident, ce qui permet de détecter rapidement les signes d’un déséquilibre (trop isolé, trop refoulé…).

C.1 “La réalité me gâche la vie.”
C.2“Tu sais, parfois le monde à l’air si cruel.
C’est pour ça que les animaux sont si doux et câlins”



“Je suis désolé pour toi Moe, ta manière de socialiser dois cacher  de sérieux problèmes personnels”

Le conseil Capu : Nous conseillons aux parents de venir parler à leurs enfants le soir avant le coucher, moment privilégié pour recueillir et partager les joies et les peines de la journée et, pour les parents, détecter les signes d’isolement ou de harcèlement à l’école par exemple. (relayant l’avis de pédopsychiatres spécialisés).

Un rappel : Appel gratuit au 3020 pour se confier à des professionnels. https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

Notre Groupe de jeunes est également ouvert à la venue de nouveaux arrivants, pour l’épanouissement dans une ambiance bienveillante qui rappelle à chacun qu’il n’est pas seul dans sa différence. Pour en savoir plus, rendez-vous dans l’onglet « Contactez-nous! ».

Une réflexion au sujet de « Le Haut Potentiel vu à travers Calvin et Hobbes »

  1. Un ENOOORME BRAVO pour tous vos articles , et conseils !!! C’est formidable ce que vous faites !
    Je suis prête à vous aider et j’ai rempli un formulaire de bénévole.
    Ana ( maman de jumeaux de 10 ans EHP)

Laisser un commentaire